SFR Presse
Courrier Picard
12 janvier 2019

Soupçons de corruption aux JO japonais

2 min

M. Takeda a été mis en examen pour « corruption active » dans l’enquête française sur l’attribution des JO de 2020. Tsunekazu Takeda, 71 ans, a été mis en examen le 10 décembre par les juges d’instruction parisiens qui tentent depuis trois ans de faire la lumière sur le versement suspect de près de deux millions d’euros réalisé en 2013 pendant la campagne de candidature japonaise victorieuse, au d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :