SFR Presse
Midi Libre
12 mai 2019

1905, le temps du divorce

1 min

Ils pensaient s’aimer pour l’éternité, et pourtant, l’Église et l’État, c’est bel et bien fini. La loi de 1905 signe officiellement le divorce du pouvoir français et de l’Église. Et comme toute séparation, la répartition des biens matériels fait débat. À qui vont appartenir les monuments religieux désormais. Cette rupture au goût amer marque alors un tournant majeur pour la religion catholique en

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :