SFR Presse

Pas de ristourne pour Caroupaye

S. G.

2 min

S. G.
S. G.

COUR D'APPEL. "Gros travailleur", "mal épaulé", Jean-Bernard Caroupaye n'aura donc pas réussi à convaincre la cour d'appel de sa bonne foi dans les fraudes fiscales qui lui ont valu condamnation par le tribunal correctionnel en mars 2018. Dans un arrêt rendu hier, les magistrats de deuxième instance ont confirmé le jugement dans pratiquement toutes ses dispositions : une peine d'emprison

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :