SFR Presse
La Provence
4 mars 2019

Alexandre, ostéopathe, horloger du corps humain

Fabien CASSAR

2 min

Fabien CASSAR
Fabien CASSAR

"On nous considère souvent comme des horlogers, car nous remettons en place de manière très précise différentes parties du corps humain", décrit Alexandre qui vient d’ouvrir son premier cabinet. En libéral ou en tant qu’auto-entrepreneur, le chemin est long avant de manipuler ses premiers patients. "Il faut passer par une école privée pour pouvoir exercer. Il n’y a pas de concours d’entrée, mais o

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :