SFR Presse
Corse Matin
15 septembre 2019

La pelouse en soins intensifs

A.A.

1 min

On ne parlait que de ça, avant, pendant et après le match : l’état désastreux de la pelouse. Il est vrai que le rectangle vert du stade François-Coty n’avait plus affiché un aussi triste visage depuis bien longtemps. "Je ne pense pas que l’on puisse encore appeler ça une pelouse", déclarait l’entraîneur acéiste, Olivier Pantaloni, visiblement en colère de cette situation. Son homologue orléanais d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème