SFR Presse
La Croix
15 mai 2019

Singularité d’un écrivain catholique

Patrick Kéchichian

1 min

Dans l’effervescence des débuts du XXe siècle, avant et après la Grande Guerre, la littérature catholique prend des visages différents, parfois contradictoires. La vocation naturelle des écrivains qui affirment cette foi est de témoigner, d’agir sur l’état du monde, pas de s’en retirer. Mais cet état est complexe, et le parti catholique n’existe pas. D’où ces différents points de vue, même si la f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :