SFR Presse
Le Parisien
10 février 2019

Cinéma : nous coûte-t-il trop cher ?

Renforcé en 2016, le crédit d’impôt cinéma tourne à plein. Un cadeau fiscal que certains voudraient voir mieux contrôlé.

Renaud Baronian,Delphine Denuit,Matthieu Pelloli @matthieupelloli

2 min

Renaud Baronian,Delphine Denuit,Matthieu Pelloli @matthieupelloli
Renaud Baronian,Delphine Denuit,Matthieu Pelloli @matthieupelloli

Le ténébreux Benicio Del Toro et la divine Kate Winslet auraient-ils posé leurs valises à Angoulême pour tourner « The French Dispatch » de l’Américain Wes Anderson sans les cadeaux fiscaux accordés aux superproductions internationales ? Rien n’est moins sûr, tonne le Centre national du cinéma. Le CNC, gardien du cinéma français, « aboie » fort, très fort, pour défendre ses niches fiscales dans le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :