SFR Presse
La Dépêche du Midi
6 janvier 2019

À Toulouse, casseurs, lacrymos et canon à eau

Claire Lagadic

1 min

Claire Lagadic
Claire Lagadic

La capitale de l’Occitanie s’est encore distinguée hier par la virulence et la violence de certains manifestants. Alors que tout s’était déroulé dans le calme, de sérieux heurts ont commencé à éclater vers 16 heures, du côté de la Préfecture. C’est là que les premiers jets de projectiles et de peinture sur les forces de l’ordre se sont produits. Déployés en nombre, les policiers ont tenté de conte

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :