SFR Presse

L’Aviron a tremblé jusqu’au bout

1 min

Il ne fallait pas arriver en retard, samedi soir, à Jean-Dauger. On ne jouait que depuis trois minutes et Van-Lill, dans la confusion totale, inscrivait le premier essai du match. Si le troisième ligne débloquait le compteur du stade, sa réalisation mettait surtout son équipe sur orbite. Profitant de leur supériorité numérique après le carton rouge adressé à Quercy pour un mauvais geste sur Jaulha

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :