SFR Presse
Le Télégramme
22 mars 2019

Temer, un « parrain » ?

1 min

L’ancien président brésilien Michel Temer (ci-contre), qui a quitté le pouvoir fin 2018, a été arrêté jeudi. Il est soupçonné d’être « le chef d’une organisation criminelle » qui négociait des pots-de-vin sur des contrats de construction dans la centrale nucléaire d’Angra 3, a annoncé le parquet.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :