SFR Presse
Libération
25 février 2019

Silencieux, l’Elysée craint un afflux d’immigration

Comme en Tunisie en 2011, la déstabilisation de l’Algérie pourrait pousser la jeunesse à traverser la Méditerranée.

2 min

1 like

L’Elysée s’est naturellement abstenu de commenter publiquement les manifestations massives contre un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Mais comme tous ses prédécesseurs, Emmanuel Macron ne peut que s’inquiéter des éventuelles conséquences d’une soudaine déstabilisation de l’Algérie. Les diplomates français y voient même l’une des plus grandes menaces géopolitiques du moment. Menace économiq

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :