SFR Presse
La Dépêche du Midi
30 novembre 2018

Devant le juge, Jonathann Daval maintient sa version du « complot familial »

3 min

Hier devant le juge, Jonathann Daval, suspect numéro un du meurtre de son épouse Alexia, a maintenu sa thèse d’un « complot familial ». « Il a maintenu intégralement sa version », a déclaré l’avocat de l’informaticien de 34 ans, Me Randall Schwerdorffer, à l’issue de quatre heures et demie d’interrogatoire au palais de justice de Besançon. « Il n’y a eu aucune révélation particulière ou informati

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :