SFR Presse
Libération
27 novembre 2018

Centrafrique : l’engrenage sans fin des représailles

Un nouveau massacre dans un camp de réfugiés chrétiens près de Bangui a fait, le 15 novembre, plus de 60 morts. L’archevêque de la capitale témoigne des violences intercommunautaires commises par les différentes milices.

4 min

1 like

C’était une marée humaine déferlant sur un camp de déplacés. Pour tuer, brûler, piller. Voilà en substance ce qu’a raconté Monseigneur Dieudonné Nzapalainga lundi à Bangui, peu après son retour d’Alindao. L’archevêque de Bangui s’y était rendu pour comprendre de lui-même le carnage qui s’était produit une semaine auparavant, le 15 novembre, dans cette petite localité à 300 kilomètres à l’est de la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :