SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2018

À l’école de la violence ordinaire

N/A

2 min

Ne dites pas qu’Édouard Branly est un « lycée difficile » ; c’est un lycée ordinaire. Cet établissement, dans lequel une enseignante a été braquée par l’un de ses élèves avec une arme - qui se révélera par chance factice -, affiche même un bon 95 % de réussite au bac et « un grand dynamisme », selon ses représentants… C’est dire à quel point la violence scolaire s’est désormais banalisée, souvent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :