SFR Presse

La complexité du « cas par cas »

A.D.

1 min

Ils sont les enfants de Français partis en Syrie ou en Irak grossir les rangs du groupe terroriste Daech. Ils sont aussi des nièces, des petits-fils d’autres Français, bouleversés de les savoir si loin, dans ces régions troublées, sans parents qui plus est. Au Quai d’Orsay, c’est à la direction des Français de l’étranger qu’incombe la tâche ardue de recenser leur nombre, de démêler leur identité.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :