SFR Presse
Libération
7 août 2018

Dewayne Johnson, une pierre dans le jardin de Monsanto

Ce jardinier californien accuse l’entreprise d’être à l’origine de son cancer en phase terminale. Les délibérations du procès commencent ce mercredi. La décision pourrait faire jurisprudence, alors que d’autres procédures courent, y compris en Europe.

3 min

7 likes

«Avez-vous déjà vu Lee pleurer ?» «Oui, quand il a été diagnostiqué. Il souffrait beaucoup à cause de sa peau. Il pleurait surtout la nuit quand il pensait qu’on dormait.» Araceli Johnson prononce ces mots dans une salle d’audience attentive du tribunal de San Francisco, le 23 juillet. Elle est la femme et la mère des deux enfants de Dewayne (Lee) Johnson, jardinier californien qui attaque la mult

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :