SFR Presse
Le Figaro
14 juin 2018

Les enfants nés d’un don ne veulent plus être les enfants de l’anonymat

Agnès Leclair

2 min

Agnès Leclair
Agnès Leclair

La France pourrait-elle être condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) si elle n’ouvrait pas l’accès aux origines aux enfants nés d’un don ? La CEDH démontre qu’elle s’intéresse de près à la question de l’accès aux origines dans la législation française. L’affaire pourrait mener à une audience car c’est la première fois qu’elle se penche sur cette question dans le cadre d’un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :