SFR Presse
Le Figaro
7 février 2019

Des voitures radars privatisées en sous-régime

Angélique Négroni

1 min

Elles devaient rouler huit heures par jour toute la semaine, même la nuit. Finalement, elles ne tournent que 3 h 55 par sortie. Le premier bilan partiel du fonctionnement des voitures radars privatisées révèle que ces véhicules banalisés, qui devaient flasher sans relâche, restent sous-utilisés. Par ailleurs, alors que ces voitures bardées de technologie devaient être peu à peu déployées à tra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :