SFR Presse

À Toulouse, les Gilets jaunes restent toujours très mobilisés

J. C.

2 min

J. C.
J. C.

Du classique : à Jean-Jaures vers 14 heures, lieu habituel de rassemblement depuis six mois à Toulouse, ils n’étaient que quelques dizaines prêtes à crier leur colère à l’occasion de cet acte XXVII. Comme la fin annoncé de six mois de lutte. Seulement Toulouse demeure une terre de contraste et de révolte. Et au fil du parcours, comme à chaque fois, le cortège a grossi, grossi. « Trois arrestations

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :