SFR Presse
Nice Matin
1 avril 2019

Coulés par les charges

1 min

Le concessionnaire d’une plage privée doit s’acquitter d’un certain nombre de redevances. - La redevance fixe, que certains plagistes appellent « loyer ». En fait, il s’agit de la contrepartie de l’occupation du domaine public. Elle est payée à la Métropole qui en reverse une partie à l’Etat. « Elle dépend de la surface des plages et de l’emplacement », indique Martine Ouaknine. Selon certains pla

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :