SFR Presse
Le Figaro
1 août 2019

La ville de la paix absolue selon Jacques Chardonne

Cette petite bourgade de la Charente a inspiré à l’auteur de « L’Épithalame » un superbe roman autobiographique, paru à la fin des années 1930.

Thierry Clermont

5 min

2 likes

Thierry Clermont
Thierry Clermont

C’est une petite ville de sous-préfecture, sur la route de Bordeaux, au sud d’Angoulême et de ­Cognac : Barbezieux, département de la Charente, en pays saintongeais, avec ses « ciels pommelés, sa platitude, ses bois (…), avec sa lumière à la fois vive et pâle, blonde, couleur d’abeille », comme le disait le regretté Marcel Schneider. ­Barbezieux, qui doit sa fragile et discrète célébrité à Jacques

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :