SFR Presse
Libération
25 décembre 2018

«La Vie comme elle vient», embûches au foyer

Le Brésilien Gustavo Pizzi suit une mère de quatre garçons dont l’aîné s’apprête à quitter le domicile familial, dressant le joli tableau du quotidien chahuté d’une tribu. Où brille l’actrice Karine Teles.

2 min

Dans la Vie comme elle vient (premier film du Brésilien Gustavo Pizzi à sortir en France), il est beaucoup question de maisons. La maison idéale dont la construction stagne, et où le fils aîné, appelé à devenir handballeur professionnel en Allemagne, prétend ne pas avoir besoin de chambre car il ne compte pas revenir. La maison de vacances qu’on ne se résout pas à vendre, reliquat d’une époque heu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :