SFR Presse
Le Parisien
26 mars 2019

« Pour les supporteurs, les chants homophobes font partie du folklore »

Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue de football professionnel, revient sur les propos de la ministre des Sports qui veut sanctionner les chants homophobes dans les stades.

Frédéric Gouaillard

3 min

Frédéric Gouaillard
Frédéric Gouaillard

Alors que Roxana Maracineanu se dit prête à pénaliser les clubs pour bannir les chants homophobes des stades, la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP), Nathalie Boy de la Tour, prône plutôt le dialogue et invite, dans un premier temps, à multiplier les actions de sensibilisation. Elle relativise en parlant de « folklore ». Au ministère, on juge ces arguments « légers »

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :