SFR Presse
Le Télégramme
12 novembre 2018

Bien jouer n’est pas gagner

1 min

Première mi-temps à l’avantage des locaux qui manquant de réalisme et d’adresse (deux pénalités ratées) (6’; 19’) se trouvaient menés au score, sur un essai en contre de Garnier (0-7, 36’). Au retour des vestiaires, les Bainaix sous l’impulsion des frères Wallisins Fatuimoana prenaient le large suite à une pénalité de Mickaela Fatuimoana (0-10, 47’) et d’un essai de son frère Tapéa (0-17, 57’). Av

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :