SFR Presse
Sud Ouest
28 juillet 2018

« Coffee-shop » : deux nouvelles mises en examen

Elisa Artigue-Cazcarra

2 min

Elisa Artigue-Cazcarra
Elisa Artigue-Cazcarra

BORDEAUX Les autorités tapent fort contre les boutiques qui vendent des produits dérivés du cannabis. De nouvelles poursuites sont engagées « Nous sommes abasourdis mais décidés à nous battre pour nous défendre. Aucun de nos produits ne dépasse 0,2 % de THC (la substance active du cannabis interdite par la loi). Et nous sommes traités comme si nous étions des trafiquants de cocaïne », réagissait,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :