SFR Presse
Le Figaro
2 juillet 2018

14/20

Les CP à douze élèves en zones sensibles

Marie-Estelle Pech

1 min

■ C’est la principale mise en œuvre sociale du ministre qui a accompli une promesse électorale d’Emmanuel Macron. L’idée de classes de CP à 12 élèves dans les écoles les plus défavorisées avait été accueillie avec circonspection par les syndicats qui ne pouvaient néanmoins que saluer cette baisse des effectifs. Via un sondage effectué en mai, le SNUipp-FSU, syndicat de l’école primaire, reconnaît

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :