SFR Presse
Libération
27 janvier 2019

Le taliban Baradar converti en négociateur pour la paix

Cofondateur du mouvement fondamentaliste afghan, le mollah avait été arrêté en 2010 par la CIA avant de revenir en grâce pour diriger les discussions avec les Etats-Unis. Infructueuses depuis 2012, elles pourraient avancer pour la première fois.

3 min

C’est peut-être le signe le plus révélateur que les négociations entre les talibans et les Etats-Unis progressent. Le mollah Abdul Ghani Baradar, l’un des poids lourds du mouvement islamiste, arrêté par la CIA et les services de renseignement militaires pakistanais en 2010, libéré en octobre 2018, vient de prendre la direction des discussions. «Cette mesure a été prise pour renforcer et gérer corr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :