SFR Presse
Sciences et Avenir
25 septembre 2018

La France investit dans les nanosatellites

1 min

ESPACE L'entreprise CLS, filiale toulousaine du Centre national d'études spatiales (Cnes), a annoncé la création de Kinéis, une nouvelle entité qui ambitionne de lancer des nanosatellites pour géolocaliser et recueillir les données de divers objets connectés. Une vingtaine seront lancés dès 2021, capables d'échanger avec plusieurs millions d'objets à la fois, pour un coût estimé entre 110 et 130 m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :