SFR Presse
Sud Ouest
7 décembre 2019

ARCADI VOLODOS ET IVO POGORELICH (L’ESPRIT DU PIANO)

François Clairant

2 min

Après Nelson Goerner et Grigory Sokolov, Paul-Arnaud Péjouan a encore programmé deux géants dans cette dernière semaine du festival. Arcadi Volodos a développé un toucher littéralement inouï et un usage extrêmement subtil des trois pédales, en particulier de la pédale centrale que Liszt ne connaissait pas en son temps : on ne sait plus quel instrument on écoute ! Dans le « Sonnet 123 de Pétrarque

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème