SFR Presse
La Croix
1 mai 2019

Le sens d’une fête

Florence Couret

1 min

Au matin de ce 1er-Mai, le secrétaire général de la CFDT, invité de BMFTV, n’a pas le sourire. Laurent Berger, 50 ans, évoque son enfance et les manifs auxquelles, à l’époque, ses parents ne redoutaient pas d’embarquer la fratrie. « Les 1er-Mai étaient pacifiques, conviviaux. » Les violences annoncées – certains promettaient sur les réseaux sociaux « une journée d’apocalypse » à Paris – lui faisai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :