SFR Presse
Libération
24 novembre 2019

Une Commission politiquement fragile

2 min

1 like

Avec un mois de retard sur le calendrier, Ursula von der Leyen devrait succéder à Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne le 1er décembre. Mercredi, le Parlement européen se réunit en plénière à Strasbourg pour confirmer le nouveau collège de 27 commissaires. Un coup de théâtre est fort improbable, puisqu’il suffira qu’une majorité simple des seuls eurodéputés présents vote

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :