SFR Presse
Libération
11 juin 2019

Etre ou ne pas être populiste

2 min

Au commencement, il y a une théorie, inspirée de la vie politique latino-américaine et professée, entre autres, par Chantal Mouffe, philosophe et militante de la gauche radicale. Première thèse : les sociétés démocratiques sont plus divisées qu’on ne croit. Impossible d’y résoudre les conflits par la simple confrontation des idées : les affects sont trop puissants et sont l’essence même de la poli

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :