SFR Presse
Sud Ouest
16 novembre 2019

Le colonel Picquart

MICHEL WINOCK HISTORIEN

3 min

MICHEL WINOCK HISTORIEN
MICHEL WINOCK HISTORIEN

Dès les premières images, le film de Roman Polanski, « J’accuse », prend à la gorge. Nous sommes dans une cour de l’École militaire, le 5 janvier 1895. Le capitaine Alfred Dreyfus, accusé d’espionnage, condamné à la déportation en Guyane, subit l’outrage de la dégradation : scène à la fois pathétique et grandiose. Ayant eu longtemps en tête ce tableau infamant, Polanski a voulu faire un film sur l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :