SFR Presse
Le Figaro
7 décembre 2018

Marc Lazar : « Une attirance pour la violence censée être purificatrice »

Eugénie Bastié

3 min

Directeur du Centre d’histoire de Sciences Po, l’historien Marc Lazar* est spécialiste des gauches et de la vie politique italiennes. LE FIGARO. - Assiste-t-on, à l’extrême gauche, à une théorisation de la violence insurrectionnelle ? Marc LAZAR. - Il faut distinguer différents types de violences en France. Il existe une violence routinière, codifiée, ritualisée et tolérée de facto. Des groupes

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :