SFR Presse
Libération
2 août 2019

George Sand, lettres et le Nohant

Les femmes de la liberté (4/7) . Tout l’été, «Libé» retrace l’histoire de celles qui ont pris en main leur destin et marqué leur époque. Cette semaine, une écrivaine autodidacte qui bouscula les conventions de son temps.

7 min

1 like

Etait-elle gender fluid, comme on dit aujourd’hui, indifférente au genre, passant sans peine du féminin au masculin, et vice versa ? Ces concepts n’avaient pas cours en 1831 ; pourtant ils pourraient convenir au cas extraordinaire d’Aurore Dudevant, née Dupin, mieux connue, aujourd’hui comme de son vivant, sous le nom de George Sand. Dès qu’elle prend la plume, en tout cas, elle échappe aux catégo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :