SFR Presse
L'Union
20 novembre 2018

Cilic, le phare croate

2 min

Il suffisait d’assister à l’entraînement des joueurs croates, et de Marin Cilic – no 7 mondial et no 1 national – en particulier, pour se convaincre, s’il en était besoin, de la détermination des hommes de Zeljko Krajan. Le garçon ne s’est, en aucun cas, ménagé lors des deux heures d’entraînement, hier. Sourire aux lèvres, celui qui n’a remporté qu’un match (il a battu John Isner avant de chuter f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :