SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

Romane Bohringer, le diable au corps

I. H.-L.

1 min

I. H.-L.
I. H.-L.

THÉÂTRE En cette rentrée théâtrale, l’événement est incontournable. L’immense comédienne Romane Bohringer, que l’on regrette de ne pas voir plus souvent à l’affiche, brûle les planches sous la direction de Pierre Pradinas. Seule en scène et dans la peau d’une femme dévorée par la jalousie, elle donne vie à l’un des plus beaux livres d’Annie Ernaux, L’Occupation. Jamais, un texte n’avait dépeint av

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :