SFR Presse
Le Télégramme
4 mai 2019

Effondrement. Six mois après Marseille pare au plus pressé

2 min

Plus de 2 500 habitants évacués, 310 immeubles vidés, comme autant de balafres dans la deuxième ville de France : six mois après l’effondrement de deux immeubles délabrés, Marseille doit continuer de gérer une crise inédite. Le 5 novembre 2018, deux bâtiments de la rue d’Aubagne s’écroulent, faisant huit morts dans le quartier de Noailles, cœur battant et populaire de la cité phocéenne, à deux pas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :