SFR Presse
Var Matin
30 juin 2020

Drôle de cérémonie

1 min

« On a enregistré le dimanche. Je suis rentré en métro à 17 heures, habillé en pingouin, sans mon trophée dans les mains, parce qu’on m’a dit qu’on me l’enverrait après. Heureusement que ma sœur m’accompagnait, sinon j’aurais pu me demander si ça s’était vraiment passé. Au niveau de l’emballement, c’était très mesuré », s’amuse le Villeneuvois. Jeudi dernier, lors de notre échange, Jean Franco avo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :