SFR Presse

Damour et d’eau fraîche

2 min

Pendant quelques semaines, il lui faudra laisser les mocassins de côté. Pour son premier Grand Raid, Arnaud Damour a dû faire le deuil de ses ongles de pieds qui doivent encore l’attendre entre Ilet à Bourse et Roche Plate. "C’est le seul dégât que j’ai eu, lance-t-il tout sourire en enfilant la paire de savates deux doigts qui ne le quittera plus ces prochains jours. Sinon, ça s’est très bien pas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :