SFR Presse

Un Français dirigera l’Alliance Renault/Nissan

1 min

Après la déchéance de Carlos Ghosn, l’Alliance Renault-Nissan redonne sa confiance à un Français. Finies les sociétés néerlandaises opaques Renault-Nissan BV et Nissan-Mitsubishi BV, censées symboliser le partenariat mais qui, selon ses détracteurs, servaient les intérêts personnels de Carlos Ghosn. L’Alliance sera gouvernée par un nouveau conseil opérationnel, même si RNBV continuera à exister en

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :