SFR Presse
Le Parisien
24 mai 2019

Si belle « Sibyl »

P.V.

1 min

Vous doutez encore du cinéma français ? Pas de bile, il y a « Sibyl » ! Après l’excellent « Victoria », en 2016 et déjà Virginie Efira, Justine Triet, remarquée trois ans plus tôt aux césars et à Cannes pour « la Bataille de Solférino », enjambe trois marches d’un coup avec l’histoire de Sibyl, psychanalyste mariée, mère de deux enfants, qui décide brusquement de revenir à ses premières amours : l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :