SFR Presse
Le Parisien
16 août 2019

L’Algérie toujours dans l’impasse

Pour la 25e semaine consécutive, la population va massivement manifester aujourd’hui à Alger pour réclamer le changement. L’homme fort du régime, le général Ahmed Gaïd Salah, campe sur une ligne dure.

Philippe Martinat

2 min

1 like

Philippe Martinat
Philippe Martinat

Depuis plus de six mois les Algériens descendent dans la rue tous les mardis et vendredis pour réclamer pacifiquement le changement. La force de cette protestation, qu’on appelle Hirak (« mouvement ») et qui n’avait pas été anticipée, est telle que le pouvoir a dû reculer. Le 2 février, Abdelaziz Bouteflika, que son entourage poussait, malgré son impotence, à se présenter pour un cinquième mandat

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :