SFR Presse
Libération
7 août 2018

«Détective Dee», les yeux dans les dieux

Dans ce film, à voir au cinéma et en 3D, le Hongkongais Tsui Hark invoque la puissance de la technologie pour créer des images neuves, loin de la standardisation occidentale.

3 min

C’est un film impossible à voir sans écarquiller les yeux. D’abord parce qu’il témoigne d’une passion du cinéma commercial chinois pour des moyens toujours plus perfectionnés de capter, augmenter, postproduire puis restituer la scène (3D, Imax, désormais HFR - technique qui consiste à toujours augmenter le nombre d’images par seconde, bien au-delà du standard analogique des 24 images, en même temp

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :