SFR Presse
Pianiste
23 août 2018

BEETHOVEN Lettre à Élise

1 min

En 1810, lorsque Beethoven écrit cette Lettre à une Élise qui n’existe pas (il s’agit en réalité de Therese Malfatti), il est loin d’imaginer le redoutable destin de « tube » qui attend ce feuillet. Avant tout, le pianiste s’efforcera d’oublier qu’il en « connaît l’air », pour retrouver la fraîcheur de cette bagatelle, rondo délicat qui ne demandait pas à devenir rengaine. Dépassant la première pa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :