SFR Presse
Sud Ouest
2 février 2019

Des crocs qui mettent à cran

Thomas Mankowski,t.mankowski@sudouest.fr

3 min

Thomas Mankowski,t.mankowski@sudouest.fr
Thomas Mankowski,t.mankowski@sudouest.fr

DORDOGNE Depuis qu’un loup a été identifié en 2015, les éleveurs sont aux aguets. La mort suspecte d’un mouton, en décembre, vient raviver leurs craintes Depuis qu’un loup a été abattu dans une ferme de Saint-Léon-sur-l’Isle en octobre 2015, la filière ovine de Dordogne est à l’affût. Comme si le retour du prédateur apparaissait imminent. Comme si ce n’était plus qu’une question de mois. Alors que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :