SFR Presse
Le Figaro
24 mars 2019

Chacun cherche son yoga

Impossible de référencer le nombre de yogas proposés, tant chaque professeur, chaque studio inventent chaque saison de nouveaux noms, de nouvelles déclinaisons. Malgré ce qu’ont tendance à ­afficher les réseaux sociaux, les salutations au soleil n’ont rien à voir avec des acrobaties. Et, non, il ne faut pas être souple pour pratiquer - au contraire, le manque de souplesse est une excellente raison de s’inscrire. Comment trouver le cours adapté à ses besoins, à son caractère et à son corps ? « Il existe tellement d’idées préconçues sur le yoga… Il faut se lancer et tester - la plupart des studios proposent des séances d’essai gratuites ou moins chères. Et toujours commencer dans un niveau débutant, pour ne pas se décourager d’emblée, souligne Delphine, enseignante et formatrice (delphinelotusyoga.com). Le choix du professeur, sa personnalité, est également un critère important : on doit le “sentir”. Enfin, il est essentiel de rester réaliste et de ne pas s’inscrire tout de suite à trois cours par ­semaine, ou à 7 heures du matin, si l’on sait qu’à terme on ne tiendra pas le rythme. La pratique doit s’insérer avec facilité dans l’agenda, il faut avoir envie d’y aller… et d’y retourner. » Le point, avec la spécialiste, sur les cinq grands courants.

Emilie Veyretout

2 min

1 like

Hatha, le plus basique C’est la base de tous les yogas, la méthode la plus simple pour démarrer (et la plus pratiquée en France). On travaille l’enchaînement de postures (tenues environ 3 minutes), la respiration et la concentration. La séance se termine systématiquement avec une relaxation, allongée. « On y apprend les bases, notamment philosophiques, de cette discipline. Chacun va à son rythme,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :