SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

Quatrième plan : des réactions mitigées

Martine Lochouarn

2 min

1 like

LE QUATRIÈME plan autisme, lancé récemment, n’a pas suscité d’enthousiasme majeur, ni chez les représentants des familles ni chez les professionnels. D’abord pour le financement alloué : « 344 millions d’euros, c’est peu en regard des besoins, d’autant que cette somme ne concerne pas l’ensemble des troubles neuro-développementaux, es­time Danièle Langloys, présidente d’Autisme France. La situatio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :