SFR Presse
Libération
25 février 2019

BNP Paribas se paye un cursus universitaire pour se reverdir

La banque est l’unique et généreux mécène d’une controversée licence «Impact positif» dont la création a été votée jeudi par le réseau d’établissements parisiens Paris Sciences et Lettres.

3 min

1 like

Un cursus universitaire pour former aux métiers du développement durable financé à 100 % par une banque impliquée dans plusieurs projets dommageables à l’environnement ? La situation peut sembler risible. C’est pourtant la création d’un tel programme qu’a voté jeudi le réseau d’établissements parisiens Paris Sciences et Lettres (PSL) lors d’un conseil d’administration, sous l’intitulé évocateur de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :