SFR Presse
Le Figaro
19 mai 2019

En Allemagne, le mystère des morts à l’arbalète

Dans la chambre d’une pension bavaroise, la police a découvert il y a une semaine trois corps transpercés par des carreaux d’arbalète. Un couple de femmes décédées a ensuite été retrouvé. Parmi ces cinq morts, un homme tenait une boutique vendant des armes du Moyen Âge. L’enquête commence à peine.

Nicolas Barotte

6 min

Nicolas Barotte
Nicolas Barotte

Lénoncé des faits intrigue comme un puzzle incomplet. Trois corps retrouvés dans la chambre d’une pension au bord de l’Ilz, à Passau, une petite ville de Bavière, près de la frontière autrichienne. Un homme et une femme sont allongés dans un lit, main dans la main, les corps transpercés de carreaux d’arbalète. Sept tirs en tout. Trois dans le corps de l’homme, deux dans sa tête, un dans la tempe d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :